Kaboré rend hommage à Salif Diallo

"Le meilleur hommage à cet homme d'État sera de continuer son combat", a dit Roch Kabore face aux journalistes. Copyright de l’image AFP
Image caption "Le meilleur hommage à cet homme d'État sera de continuer son combat", a dit Roch Kabore face aux journalistes.

Le président burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré, a rendu hommage au président de l'Assemblée nationale Salif Diallo, décédé samedi dernier à Paris.

"Salif Diallo est un homme de combats et de convictions".

Ce sont les mots du président Roch Marc Christian Kaboré qui a salué la mémoire du président de l'Assemblée nationale, décédé samedi à Paris à 60 ans.

C'était à l'occasion de l'ouverture d'un livre de condoléances.

Le corps est attendu mercredi et l'inhumation vendredi.

Au milieu des membres du gouvernement, des parlementaires et des diplomates, Roch Kabore à été prolixe.

Dans un hommage de près de deux pages, le président burkinabè reconnaît en Salif Diallo, son compagnon de lutte depuis 30 ans, un homme de combat.

SUR LE MEME SUJET

Burkina : le président de l'Assemblée nationale décédé

Copyright de l’image AFP
Image caption Les deux hommes ont dirigé le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) sous les ordres de Blaise Compaore avant de démissionner en fin 2013.

"Le meilleur hommage à cet homme d'État sera de continuer son combat", a dit Roch Kabore face aux journalistes.

Salif Diallo a conduit la campagne qui a porté Roch Kabore au pouvoir en 2015.

Les deux hommes ont dirigé le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) sous les ordres de Blaise Compaore avant de démissionner en fin 2013.

La dépouille mortuaire de Salif Diallo est attendue à Ouagadougou mercredi suivi d'un hommage national jeudi avant l'inhumation vendredi à Ouahigouya, sa ville natale.

Sur le même sujet