Afghanistan : " Il faut arrêter les tests de virginité "

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Cet examen jugé « intrusif » qui permet de vérifier si l'hymen est intact, a un impact psychologique sur les femmes, selon la Commission.

La Commission des droits humains en Afghanistan demande au gouvernement de mettre fin aux tests de virginité pratiqués sur demande de la police.

Cet examen jugé « intrusif » qui permet de vérifier si l'hymen est intact, a un impact psychologique sur les femmes, selon la Commission.

Elle estime aussi que le test de virginité est souvent une occasion pour ceux qui les pratiquent de commettre des abus sexuels.

Lire aussi:

Lorsque la police trouve une femme en compagnie d'un homme dans des grandes villes, elle l'envoie subir le test de virginité.

Mais celles-ci sont ensuite stigmatisées par leur entourage, explique la Commission afghane des droits humains.

Pour l'instant, la police n'a émis aucun commentaire après l'appel lancée par la Commission.

Regarder aussi:

Media playback is unsupported on your device
Rosaly Lopes, volcanologue, a escaladé plus de 60 volcans actifs

Sur le même sujet