Royingyas: Aung San Suu Kyi parle de désinformation

Cette crise qui alarme les Nations unies et l'opinion publique internationale, est assimilée par beaucoup à un génocide. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Cette crise qui alarme les Nations unies et l'opinion publique internationale, est assimilée par beaucoup à un génocide.

Le chef du gouvernement a dénoncé mercredi l'"iceberg de désinformation" donnant une vision trompeuse de la crise des musulmans rohingyas.

Elle a eu un entretien téléphonique avec le président turc Recep Tayyip Erdogan.

Cette crise qui alarme les Nations unies et l'opinion publique internationale, est assimilée par beaucoup à un génocide.

Depuis le début des troubles fin août, la Prix Nobel de la paix avait gardé le silence.

LIRE AUSSI

Bangladesh : afflux massif de rohingyas

Aung San Suu Kyi est très critiquée à l'étranger pour son mutisme sur le sort de cette minorité musulmane, qui fuit par dizaines de milliers au Bangladesh.

Une accusation rejetée par Aung San Suu Kyi, qui a toujours défendu l'action de l'armée, et affirmé que son pays fait "en sorte que tous les habitants voient leurs droits protégés".

Media playback is unsupported on your device
Persécutés chez eux, ils fuient et deviennent un fardeau chez le voisin

Sur le même sujet