Catalogne : un référendum sur fond de violences

Plusieurs personnes ont été blessées lors des interventions de la police Copyright de l’image Getty Images
Image caption La police essaye d'empêcher ceux qui veulent voter, de le faire

Selon Carles Puigdemont, ces violences constituent des faits honteux qui resteront à jamais dans les mémoires.

Le leader indépendantiste déplore surtout l'usage de balles en caoutchouc et de bâtons par la police à Barcelone, pour empêcher les Catalans qui veulent voter de le faire.

Les interventions de la police ont blessé plus de trente personnes.

Carles Puigdemont a lui-même voté ce matin.

Il s'est rendu dans un autre bureau de vote quand des agents de la police nationale ont été déployés dans celui où il devait préalablement voter.

Madrid estime que le référendum est illégal.

Lire plus