Haïti: nouvelle mission de l'ONU pour soutenir la justice

Haïti: début de la nouvelle mission de l'ONU pour soutenir la justice Copyright de l’image Getty Images
Image caption Mamadou Diallo, chef par intérim de la Mission des Nations Unies pour le soutien de la justice en Haïti, lors de la cérémonie d'ouverture de la Mission des Nations Unies pour l'appui à la justice en Haïti (MINUJUSTH), tenue le 16 octobre 2017 à Port-au-Prince.

A la suite de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah), la Minujusth va continuer à soutenir la professionnalisation de la

police haïtienne, tout en travaillant au renfort de l'Etat de droit et au respect des droits humains, y compris les questions relatives à l'égalité et à l'équité de genre.

Sixième mission de maintien de la paix en Haïti au cours des 25 dernières années, la Minujusth comptera 350 civils et un total de 1.275 policiers.

Mamadou Diallo, coordinateur humanitaire des Nations Unies, assure la direction par intérim de la Minujusth en attendant la nomination par l'ONU du chef de cette nouvelle mission.

Gangrenée par la corruption, la justice haïtienne est réputée pour son extrême lenteur.

Les prévenus peuvent attendre plusieurs années en prison avant d'être jugés: conséquence directe, avec plus de 400% de taux d'occupation, la surpopulation carcérale haïtienne est l'une des plus importantes au monde.

Lire plus