Yémen : l'ONU dénonce un blocus "catastrophique"

La guerre au Yémen a fait jusqu’ici plus de 8 650 morts dont plus de 5 000 civils. Copyright de l’image AFP
Image caption La guerre au Yémen a fait jusqu’ici plus de 8 650 morts dont plus de 5 000 civils.

Les Nations Unies estiment que la décision de l'Arabie Saoudite de fermer toutes ses frontières avec le Yémen empêche l'acheminement de l'aide humanitaire.

Si Ryad maintient la fermeture de ses frontières aériennes, terrestres et maritimes "ce sera catastrophique pour les gens", a déclaré le porte-parole du Bureau des Affaires humanitaires de l'ONU, Jens Laerke.

Il a exhorté la coalition militaire dirigée par l'Arabie Saoudite à laisser entrer de la "nourriture, du carburant et des médicaments".

Environ sept millions de personnes au Yémen vivent dans des conditions proches de la famine.

Jens Laerke a par ailleurs indiqué que le renforcement du blocus avait fait bondir de 60 % le prix du carburant tandis que le prix du gaz a doublé.

La fermeture des frontières avec le Yémen a été annoncée lundi en réponse à une attaque de missiles contre Riyad par les Houtis pro-iranien.

Les Saoudiens soutiennent le gouvernement yéménite dans sa guerre contre les rebelles.

La guerre au Yémen a fait plus de 8 650 morts dont plus de 5 000 civils selon les chiffres publiés mardi par le Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme.

Sur le même sujet