Jérusalem : l'UE et Netanyahu s'opposent

Les forces de sécurité israéliennes face à des manifestants palestiniens à Ramallah en Cisjordanie, le 11 décembre 2017. Copyright de l’image AFP
Image caption Les forces de sécurité israéliennes face à des manifestants palestiniens à Ramallah en Cisjordanie, le 11 décembre 2017.

Le Premier ministre israélien rencontre ce lundi à Bruxelles les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne.

Ce déplacement intervient cinq jours après la reconnaissance controversée par les Etats-Unis de Jérusalem comme capitale d'Israël.

La responsable de la politique étrangère de l'UE, Federica Mogherini, a déclaré que le bloc suivrait le consensus international, de ne pas reconnaître Jérusalem comme capitale.

"Nous sommes convaincus que la seule solution réaliste est basée sur deux Etats, Israël et l Palestine, avec Jérusalem comme capitale des deux Etats suivant les frontières de 1967", a-t-elle déclaré.

La reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël par le président américain Donald Trump "rend la paix possible" au Proche-Orient, a affirmé pour sa part Benjamin Netanyahu, à son arrivée à Bruxelles.