Hawaï : fausse alerte au missile balistique

Des hommes rament leur canoe en direction de la plage de Waikiki à Honolulu (Hawaï). (Illustration) Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des hommes rament leur canoe en direction de la plage de Waikiki à Honolulu (Hawaï). (Illustration)

Les autorités à Hawaï ont admis qu'une fausse alerte au missile balistique avait été émise samedi à plus d'un million de personnes parce qu'un fonctionnaire avait appuyé sur le mauvais bouton sur un écran d'ordinateur.

Les émissions de télévision et de radio ont été interrompues dans l'État américain et un avertissement est apparu sur les téléphones des résidents, leur disant de chercher un abri.

"Menace de missile balistique sur Hawaï. Mettez-vous immédiatement à l'abri. Ce n'est pas un exercice", ont reçu les habitants de l'archipel sur leur téléphone portable.

Le centre de commandement militaire pour la zone pacifique, par la voix de son porte-parole, a signalé qu'aucune menace de missile balistique n'avait été détectée sur Hawaï.

Lire aussi:

Pour sa part, le gouverneur de Hawaï, David Ige, s'est excusé de la panique infligée aux habitants qui couraient dans les rues et conduisaient à grande vitesse à la recherche d'un refuge.

L'anxiété face à une attaque a augmenté depuis que la Corée du Nord a effectué une série de tests de missiles balistiques dans le Pacifique.

Sur le même sujet