Hawaï : l'auteur de l'alerte au missile licencié

Hawaï était troublé le 13 janvier dernier par une fausse alerte au missile balistique. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Hawaï était troublé le 13 janvier dernier par une fausse alerte au missile balistique.

L'auteur de la fausse alerte au missile balistique envoyée le 13 janvier aux habitants de l'île américaine a été limogé.

Le chef de l'agence de gestion des urgences de l'Etat, Vern Miyagi a pour sa part démissionné.

L'employé incriminé avait confondu un exercice d'entraînement avec une attaque réelle et avait fait la même erreur deux fois auparavant, selon le chef des forces armées à Hawaï.

"Il avait déjà confondu la réalité avec des exercices à au moins deux reprises", a-t-il indiqué dans le rapport d'enquête.

Lire aussi:

Il avait fallu 38 minutes pour que l'alerte fictive envoyée aux Hawaïens soit corrigée.

Les enquêteurs fédéraux ont constaté que les responsables de l'agence n'avaient pas répété quoi faire en cas de fausse alerte.

Sur le même sujet