Chine : les parodies d'art classique interdites

Les jardins du temple Yu Yuan à Shanghai, vestiges du passé chinois. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les jardins du temple Yu Yuan à Shanghai, vestiges du passé chinois.

Les autorités chinoises ont annoncé l'interdiction des parodies illicites de chants patriotiques.

Le ministère chinois de la Culture a déclaré que les sites web doivent respecter l'histoire et les œuvres d'art classiques.

Par conséquent, dix-sept plates-formes chinoises en ligne ont été sommées de supprimer près de 4000 clips vidéo et plus de 150 chansons.

Lire aussi :

Les autorités ont déclaré qu'ils donnaient réponse aux plaintes des citoyens après qu'une vidéo a été diffusée en ligne par un groupe d'enseignants de la province orientale du Shandong en Chine.

Ces derniers mettaient leurs propres paroles sur une chanson patriotique classique.