Un commandant de l'EI tué au Yémen

Des forces de sécurité yéménites à Aden en novembre 2017 (illustration). Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des forces de sécurité yéménites à Aden en novembre 2017 (illustration).

Les forces de sécurité yéménites ont tué samedi un haut commandant de l'Etat islamique.

Saleh Nasser Fadhl al-Bakshi, surnommé "Prince" par ses hommes, a été tué samedi au cours d'une fusillade à Aden, une ville située dans le sud du Yémen.

L'annonce a été faite par les forces de sécurité qui ont décrit le commandant de l'Etat islamique dans cette partie du pays comme le bourreau des forces de sécurité.

Le commandant de l'EI aurait tué des centaines de personnes, dont la plupart des forces de sécurité dans le sud du pays.

Selon la police yéménite à Aden, le "Prince" a été encerclé par les forces du contre-terrorisme dans un bâtiment et avait refusé de se rendre avec ses hommes.

Lire aussi :

Un des membres des forces antiterroristes a été tué dans la fusillade et trois soldats de l'Etat islamique ont été arrêtés durant l'opération.

L'Etat islamique s'est installé au Yémen depuis 2014 depuis la guerre civile qui sévit dans le pays entre les rebelles Houthis et le gouvernement soutenu par la communauté internationale.

Sur le même sujet