Ashtiani sur une chaine irannienne

Les médias d'Etat iraniens ont diffusé un documentaire dans lequel Mohammadi Ashtiani, qui a été condamnée à la lapidation pour adultère, semble avoir reconnu les faits qui lui sont reprochés.

L'émission présente une "reconstitution" de son rôle présumé dans l'assassinat de son mari.

L'Iran a fait face à de vives critiques de la part de la communauté internationale depuis que Sakineh Mohammadi Ashtiani a été condamnée à la peine de mort.

Le documentaire ne dit pas si la sentence sera appliquée.

Le gouvernement iranien indiquant que la sentence de lapidation avait été suspendue dans l'attente d'une révision judiciaire toujours en cours.