Al Qaïda progresse au Yémen

Imprimante piégée
Image caption Imprimante piégée

Des bombes envoyées sur des avions cargo à destination des Etats-Unis ont renforcé les inquiétudes de l'Ouest à propos d'Al Qaïda dans la péninsule arabe. Les experts en matière de sécurité disent que le mouvement basé au Yémen continue de croître tandis que le nombre de ses combattants en Irak et en Afghanistan a chuté.

L'année a été chargée pour ce mouvement . En octobre il a initié l'idée d'envoyer aux Etats-Unis des bombes dissimulées dans des cartouches d'encre. Les bombes ont été désactivées mais dans une très importante et coûteuse opération de sécurité. Au niveau local, le mouvement a accru ses attaques contre le gouvernement du Yémen et les infrastructures de celui-ci en l'accusant d'être influencé par l'étranger. Par deux fois, les membres d'Al Qaïda ont essayé de tuer des diplomates britanniques dans la capitale Sanaa.

Al Qaïda dans la péninsule arabe aurait été renforcée par la publication de messages diplomatiques américains sur le site Wikileaks. Ils confirment que ce sont les Etats-Unis et non le Yémen qui ont mené les attaques aériennes contre le groupe en 2010. Selon Gregory Johnson, un expert sur le Yémen à l'université de Princeton aux USA malgré que les frappes ont pour la plupart atteint leurs objectifs, leur résultat était contreproductif.

D'après lui, depuis lors, l'organisation a bien récupéré ses forces et dans les faits, elle a utilisé la plupart des attaques et les informations à propos de ces attaques pour augmenter les recrutements au Yémen et elle est plus forte aujourd'hui en termes d'effectif qu'il y a un an.