Moscou frappé par un attentat meurtrier

L'attentat a frappé le principal aéroport de Moscou Copyright de l’image BBC World Service
Image caption L'attentat a frappé le principal aéroport de Moscou

Selon la télévision russe, au moins trente personnes ont été tuées dans un attentat suicide à Moscou.

Un kamikaze s'est fait sauter à l'aéroport de Moscou-Domodedovo, en fin d'après-midi, dans la zone d'arrivée des vols internationaux.

Une centaine d'autres personnes ont été blessées.

Le chef de la police de Moscou a déclaré qu'il s'agirait d'un acte terroriste.

Selon les témoins, une fumée a envahi les lieux de l'attentat.

La police de Moscou, immédiatement mise en état d'alerte, s'est vite rendue à l'aéroport.

En réaction à l'incident, la surveillance à Moscou a été renforcée dans des endroits vulnérables comme le métro et les autres aéroports moscovites.

Et le président russe Dmitri Medvedev a ordonné d'instaurer "un régime de sécurité spécial" dans les gares et les aéroports du pays.

Ce n'est pas la première fois que Moscou est frappé par un attentat.

En octobre 2010, six personnes ont été tuées lors d'un assaut contre le parlement Tchètchène dans le Caucase du nord.

Auparavant, en mars 2010, c'étaient deux gares de métro à Moscou, qui sont visées par des attentats suicide qui tuent 40 personnes.

Des militants du Caucase du nord avaient également été mis en cause.

L'incident terroriste le plus spectaculaire des 10 dernières années en Russie fut celui de septembre 2004.

Lors d'une prise d'otage qui a duré plusieurs jours, des rebelles Tchètchènes ont assiègé une école à Beslan.

Un commando russe a du intervenir et dans la contre-attaque qui s'en était suivie, 334 otages, dont de nombreux enfants, sont tués.

Copyright de l’image BBC World Service