Suppression d’emplois à la BBC

L'immeuble de la BBC
Image caption La BBC a annoncé la suppression de plus six cents emplois sur trois ans

Le service mondial de la BBC (World Service) a annoncé des réductions massives de personnel et de ses services en raison de la baisse du financement public.

Les émissions de radio en langue russe, chinois, turc et ukrainien ont été supprimées, et cinq autres services linguistiques vont complètement fermer. Au total, six cent cinquante emplois vont être supprimés, sur trois ans.

Le ministre britannique des affaires étrangères, William Hague, a déclaré au parlement qu’il est nécessaire que le service mondial de la BBC se concentre sur des marchés porteurs, tels que l’Internet et les services de téléphonie mobile. Il a ajouté que le service mondial de la BBC avait initialement « suggéré au ministère des Affaires étrangères la fermeture de 13 services de langue », mais il a refusé d’en donner l'autorisation.

Le directeur de BBC Global News Peter Horrocks a précisé que les fermetures ne remettent pas en cause « la performance de services ou de programmes particulier », en soulignant qu’il y a simplement « un besoin de faire des économies en raison de l'ampleur des compressions dans le financement du World Service provenant du ministère des Affaires étrangères du Royaume-Uni ».

Un député de l'opposition, Dennis McShane, a accusé le gouvernement de faire taire la voix de la Grande-Bretagne et la voix de la démocratie.