BBC navigation

Syrie: bataille "décisive" à Alep

Dernière mise à jour: 5 août, 2012 - 11:52 GMT
Alepe est bombardée depuis plusieurs jours par l'armée.

Alep, la deuxième ville du pays, est bombardée depuis plusieurs jours par l'armée.

De violents combats continuaient dimanche dans Alep, deuxième ville du pays, où sont maintenant massés 20.000 soldats pour en chasser les rebelles. Des avions de chasse, des hélicoptères de combat et des chars d'artilleries bombardent des positions rebelles en préparation d'une offensive dans les prochains jours.

Un correspondant de l'agence Reuters a constaté de violents combats de rue dans le quartier de Salaheddine, principal accès de la métropole de 2,5 millions d'habitants.

Cependant à Damas, l'armée affirme avoir chassé les rebelles de leur dernier retranchement dans le quartier de Tadamon.

Cette information est impossible à vérifier d'autant que la situation sur le terrain évolue constamment.

Samedi 48 pélerins iraniens ont été enlevés alors que leur autocar se dirigeait vers l'aéroport international.

La télévision al-Arabia a montré des images qu'elle assure être celles des captifs, détenus par des membres de l'Armée de libération de la Syrie.

Dans la video des hommes masqués affirment certains des pélerins seraient en réalité des membres de la Guarde révolutionnaire en mission de reconnaissance.

Téhéran a demandé au Qatar et à la Turquie, qui soutiennent l'opposition syrienne, d'intercéder pour obtenir la libération des otages.

Depuis le début il y 17 mois du soulèvement contre le régime de Bachar al-Assad, initialement pacifique, au moins 14 personnes ont été tuées.

Les pays qui soutiennent l'opposition en Syrie sont à la recherche d'une nouvelle stratégie après la démission jeudi dernier du médiateur des Nations unies et de la Ligue arabe, Kofi Annan.

Il a reconnu l'échec de sa mission après trois veto de la Russie et de la Chine aux résolutions présentées au Conseil de sécurité et le refus des parties au conflit d'entendre ses appels à une cessation des violences.

Le secrétaire d'Etat américain, Hillary Clinton, qui achève par une visite du Malawi son voyage en Afrique, a annoncé qu'elle allait se rendre en Turquie pour discuter de la crise.

Mots-clés

BBC © 2014 Avertissement: la BBC n'est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Il est recommandé d'avoir la dernière version de votre navigateur et d'activer les spécifications CSS afin de bénéficier au maximum des effets visuels quand vous consultez cette page. Nous recommandons d'installer la dernière version de votre navigateur ou d'activer les spécifications CSS si c'est possible.