Vatican : l'ex-majordome condamné

  • 6 octobre 2012
Vatileaks
Image caption Le majordome qui ne se sent pas 'voleur' pourrait bénéficier de la grâce du pape Benoit XVI.

Le tribunal du Vatican a condamné à 18 mois de prison le majordome du pape pour vol de documents confidentiels.

Il aura fallu deux heures aux trois juges du Vatican pour condamner Paolo Gabriel qui dit avoir agi par amour pour l'Eglise du Christ et de son chef sur la terre.

Dans l’attente d’un éventuel appel de la défense, l’ex-employé du pape a regagné sa résidence du Vatican où il était confiné depuis plusieurs mois.

Selon le porte-parole du Saint-Siège, le père Federico Lombardi, le majordome pourrait bénéficier de la grâce du pape Benoit XVI.

Les média du Vatican ont accordé peu de place à ce procès qui coïncide avec la tenue à Rome d’une rencontre épiscopale sur les voies et moyens de mettre un terme à ‘‘l’hémorragie’’ des croyants dans des pays traditionnellement catholiques.

La fin rapide de ce procès qualifié de ‘‘Vatileaks’’ fait partie de la stratégie du Vatican de redorer son image ternie par une série de scandales retentissants.