Sondages mitigés avant le débat final

  • 22 octobre 2012
Les sondages du week-end donnaient Romney en tête, mais l'écart s'est resserré, mettant les deux candidats au coude-à-coude
Les sondages du week-end donnaient Romney en tête, mais l'écart s'est resserré, mettant les deux candidats au coude-à-coude.

Après le deuxième débat télévisé entre Barack Obama et Mitt Romney, l’institut de sondages Gallup indiquait qu’au niveau national, le candidat républicain à la Maison Blanche était désormais en tête, mais dans les Etats indécis la course est plus complexe et plus serrée.

Isabelle Grimaldi, BBC Afrique, Washington

Selon l’un des principaux sondages publié ce week-end, celui de l’institut Gallup, Mitt Romney recueille 51% des intentions de vote, contre seulement 45% pour Barack Obama.

Ce sondage qui peut ne plus refléter les intentions de vote à quelques heures du dernier débat, est important pour plusieurs raisons.

D’abord, il émane d’un institut de sondage tres respecté. Ensuite il reflète l’opinion des électeurs les plus susceptibles d’aller voter, ce qui est important ici aux Etats-Unis ou le taux de participation effectif est très inférieur à ce qu’il est dans les autres pays occidentaux.

Autre raison de l’importance du sondage de Gallup: il s’agit d’un sondage tournant, c'est-à-dire effectué sur plusieurs jours avant et après le deuxième débat télévisé qui s’est déroulé mardi soir entre les candidats.

Ce sondage accorde aussi à Mitt Romney une avance qui se situe au-delà de la marge d’erreur du sondage qui est de deux points.

Enfin, le sondage Gallup traduit non seulement une poussée de Mitt Romney mais aussi une baisse de Barack Obama, puisque la dernière étude du même genre publié par Gallup situait les deux hommes à 48% chacun.

Cependant, trois autres sondages nationaux continuent de situer les candidats à égalité ou d’accorder à Barack Obama une légère avance à l’intérieur de la marge d’erreur.

Par ailleurs, la présidentielle américaine, parce qu’elle se décide au suffrage universel indirect, se joue surtout dans les Etats traditionnellement indécis qui détiennent la clé de la victoire au collège électoral.

Or, dans la plupart des 10 Etats indécis, le président Obama reste en tête, notamment dans les gros Etats de l’Ohio et du Michigan.

Par contre, Mitt Romney a l’avantage dans d’autres gros Etats indécis comme la Virginie et la Caroline du Nord, et surtout dans l’Etat poids lourd au collège électoral qu’est la Floride, l’Etat où se tiendra le dernier face-à-face entre les deux candidats lundi soir.

Lire plus