Paris reconnaît l'opposition syrienne

  • 13 novembre 2012

La France est devenue le premier pays occidental à reconnaître la légitimité de l'opposition syrienne armée qui se bat pour renverser le régime de Bachar el-Assad.

Les factions de l'opposition syrienne sont parvenues à un accord dimanche à Doha au Qatar pour former une coalition élargie dans l'objectif de venir à bout du régime d'Assad.

Cette coalition a été créée 20 mois après le début du soulèment en Syrie dont le bilan depasse quelques 30.000 morts.

Désormais pour la France, l'opposition est le seul représentant légitime du peuple syrien et futur gouvernement provisoire.

Les opposants au président Assad se réjouiront de cette reconnaissance, mais ils souhaiteraient avoir un appui plus concret, comme l'approvisionnement en armes.

"Cette question (de livraison d'armes) sera nécessairement reposée, pas simplement à la France, mais à tous les pays qui reconnaîtront ce gouvernement" a déclaré Hollande.