De l'oxygène pour les marchés boursiers

Image caption Les représentants du Congrès americain sont parvenus à un accord cette nuit.

Les marchés boursiers ont réagi positivement à la nouvelle du compromis voté par le Congrès américain pour éviter le mur fiscal.

Le Dow Jones, l'indice directeur de la Bourse de New York s'est ouvert avec une hausse de 1,9%, et les bourses européennes affichent une augmentation de 2% pour la journée.

Un échec des négociations pour parvenir au compromis aurait sonné le déclic d'une flambée fiscale et ouvert la perspective de coupes budgétaires qui auraient replongé l'économie américaine dans la récession.

Mais, il faut le souligner, le compromis ne repousse que de deux mois le couperet de la cure budgétaire, juste pour permettre à la Maison Blanche et le Congrès d'ouvrir des négociations.

Juste avant le nouvel an, le ministre américain du trésor, Tim Geithner, a indiqué que le gouvernement fédéral se heurterait, d'ici février, au plafond de l'endettement, une limite légale fixée par le Congrès.

Les bourses ont plongé en novembre et décembre de peur que les Etats-Unis ne parviennent à atteindre un compromis qui éviterait le mur fiscal.

Mais les commentateurs sont plutôt pessimistes : ils indiquent que le soulagement né du vote du compromis ne saurait durer.

Lire plus