Chine: manifestations anti-censure

Image caption Des manifestants brandissent des pancartes mardi 8 janvier 2013 à Guangzhou, devant les locaux d'un hebdomadaire censuré.

Des manifestants se sont rassemblés en Chine mardi dans la ville de Guangzhou, pour la deuxième journée consécutive, en soutien à des journalistes qui protestent contre la censure.

Des militants pour la liberté d'expression se sont rassemblés devant les bureaux de l'hebdomadaire réformiste Nanfang Zhoumo.

Certains manifestants portaient des masques et des fleurs en signe de deuil pour la liberté de la presse.

La police chinoise est intervenue pour mettre fin à des échauffourées.

L’hebdomadaire est perçu comme un îlot d'indépendance dans un paysage médiatique fortement contrôlé par le Parti communiste chinois.

Les quotidiens en Chine ont publié aujourd’hui un éditorial du parti communiste soulignant l’importance du contrôle des médias par le gouvernement.

Certains journaux ont cependant refusé de publier l’article, et certains sites d’information se sont dissociés du contenu du message officiel.

Le Nanfang Zhoumo avait, dans un billet du Nouvel an, appelé la Chine à des réformes politiques, et notamment à l'adoption d'une Constitution garantissant véritablement les droits des citoyens.

Cet éditorial a été profondément remanié par un responsable de la propagande de la province méridionale du Guangdong, où est basée la publication.

L’affaire plonge le nouveau leader du parti communiste chinois, Xi Jinping, dans sa première crise, et devrait donner des indications sur sa réelle volonté de reforme.