Les Chinois fêtent le Nouvel An

  • 9 février 2013
Des décorations pour le Nouvel An dans une boutique à Hong Kong
Image caption Des décorations pour le Nouvel An chinois dans une boutique à Hong Kong.

Les Chinois, bravant le froid, célèbrent bruyamment la Nouvelle Année du Serpent dans un tintamarre de pétards dans les rues et de feux d'artifices, illuminant la nuit, pour porter bonheur.

Le bruit des pétards est censé chasser les mauvais esprits et favoriser la prospérité dans les maisons.

Les appels des autorités à allumer moins de pétards cette année à cause de la pollution à Pékin, n'ont pas été entendus.

L'année du Serpent commence officiellement dimanche dans le calendrier lunaire.

C'est la plus grande fête chomée de l'année dans le pays et pour beaucoup de Chinois leurs seules vacances (une semaine).

C'est aussi la plus grande migration annuelle dans le monde: des centaines de millions de travailleurs, et employés prennent d'assaut trains, autocars, avions et bateaux pour fêter le Nouvel An en famille.

Pékin s'est vidé de la moitié de ses habitants (20 millions) selon les media officiels.

Il y a de nombreuses superstitions au sujet de l'Année du Serpent.

Si vous pleurez le Jour de l'An, vous pleurerez toute l'année.

Vous vous lavez les cheveux ce jour-là et adieu à la chance pendant l'année.

Les personnes nées pendant l'année du Serpent, sont, dit-on, réfléchies, élégantes mais compliquées.

Les prédictions des astrologues

L'année du Serpent est associée à l'Eau: elle pourrait amener son lot de catastrophes, mettent en garde les astrologues, très écoutés en Asie.

Les précédentes années du Serpent ont été marquées par les attaques du 11 septembre (2001), le mouvement démocratique de Tiananmen écrasé dans le sang (1989) et l'attaque japonaise sur Pearl Harbour (1941), rappellent-ils.

L'Eau représente la peur. Elle est juste au-dessus du feu, qui lui représente la joie et l'optimisme.

L'opposition entre les deux s'exprimera en mai, prédisent les astrologues.

Pour Chow Hon-ming, astrologue à Hong Kong, Chine et Japon s'affronteront en mai, lors d'un - bref- conflit, tels deux "serpents" dressés l'un contre l'autre.

Les relations entre les deux pays se sont détériorées en 2012, au sujet de plusieurs ilôts inhabités en mer de Chine orientale, revendiqué par Tokyo et Pékin.

Les Bourses mondiales connaîtront une trajectoire semblable à celle du reptile, prédit pour sa part Mak Ling-ling, maître de feng shui à Hong Kong.

Mais les années du serpent sont marquées par "des transformations, des changements, et parfois de réels bouleversements, à l'image de ces reptiles qui changent de peau régulièrement".

Tout n'ira pas mal pour tout le monde.

Le nouveau dirigeant chinois, Xi Jinping, revêtira en douceur les habits de président de la deuxième puissance économique mondiale, en mars.

"Il devra toutefois faire attention à sa santé. Il risque de chuter en novembre s'il voyage", met en garde Chow Hon-ming, qui suggère au dirigeant d'éviter "la Russie et l'Europe" à l'automne.

Mais les fans du chanteur sud-coréen Psy ne doivent pas s'inquièter.

Son tube planétaire Gangnam Style sera suivi d'autres succès, toujours selon l'astrologue Chow.

Le calendrier chinois est découpé en cycle de 60 années.

Dans ce calendrier, le serpent est en sixième position dans un cycle de 12 animaux.

L'année du serpent démarre le 10 février 2013 et s'achève le 30 janvier 2014.