Margaret Thatcher est décédée

  • 8 avril 2013
La dame de fer reste la seule femme à diriger un gouvernement en Grande Bretagne.
La dame de fer reste la seule femme à diriger un gouvernement en Grande Bretagne.

L'ancien premier ministre britannique Margaret Thatcher est décédée lundi à l'âge de 87 ans, selon son porte-parole. Aussi appelée "la dame de fer", elle est l'une des figures britanniques majeures de l'histoire politique récente.

Née Margaret Hilda Roberts en 1925 à Grantham en Angleterre et issue de la classe moyenne, elle fait des études scientifiques de chimie à l'université d'Oxford, puis se tourne vers le droit, avant d'entamer une carrière politique fulgurante.

En 1959, la conservatrice entre pour la première fois à la Chambre des communes.

Elle y devient porte-parole de son parti de 1964 à 1970, puis entre au gouvernement comme ministre de l'Éducation de 1970 à 1974. Après la défaite des conservateurs aux élections de 1974, elle prend la direction du parti, qu'elle gardera jusqu'en 1990.

C'est dans un contexte marqué par une crise à la fois économique, sociale, politique et culturelle que Margaret Thatcher mène les conservateurs à la victoire le 3 mai 1979, devenant ainsi la première femme à diriger le gouvernement d'un pays occidental.

Chantre du libéralisme, ses positions ont permis de relancer l'économie britannique, même au détriment de certains acquis sociaux.

Se décrivant elle-même comme "un dirigeant politique de convictions", elle n'infléchit jamais sa ligne de conduite sous la menace. Elle ne pliera ni face aux dirty protests et à la grève de la faim des paramilitaires de l'IRA en 1981, ni lors de la grève des mineurs britanniques de 84.

En octobre 1984, lors du congrès annuel du parti conservateur, elle et certains membres de son gouvernement échappent de peu à la mort lors d’un attentat attribué à l'IRA.

A l'international, sa politique était marquée par un atlantisme certain, et son amitié avec Ronald Reagan. Dès son entrée en fonction en 1979, Margaret Thatcher freine le processus d'intégration européenne. Elle exige un rabais des contributions britanniques au budget européen. Ce qu'elle finira par obtenir en 1984.

Mais elle s'illustre aussi par son inflexibilité dans la guerre des Malouines en 1982. Une inflexibilité qui a partiellement contribué à asseoir son surnom de Dame de Fer.

Le sobriquet, décerné par le journal soviétique L'Étoile Rouge en janvier 1976 pour stigmatiser son anticommunisme, devint rapidement au contraire un atout politique et contribua à sa réélection.

Néanmoins, en novembre 90, son ministre Geoffrey Howe démissionne pour protester contre sa politique européenne. L'ancien ministre de la Défense, Michael Heseltine, fait alors acte de candidature pour diriger le parti. Mise en ballotage, la dame de fer annonce alors sa démission du leadership conservateur, invoquant la nécessité d'amener du sang neuf pour remporter la victoire lors des échéances électorales.

Après sa démission en 1990, elle est nommée "baronne Thatcher of Kesteven", et siège depuis lors à la Chambre des lords. Avec ses 11 ans et demi au pouvoir, elle détient le record de longévité pour un premier ministre britannique au XXe siècle.

C'est aussi la première femme à devenir premier ministre en Europe, et à ce jour, la seule femme à avoir dirigé un parti politique britannique.

Avec son charisme politique indéniable, c'est aussi l'une des personnalités britanniques les plus significatives dans l'histoire politique récente. Elle est également l'une des figures les plus admirées et aussi l'une des plus détestées.