Inde : les étudiants congolais libérés

  • 20 juin 2013
De nombreux étudiants congolais ont choisi la destination Inde pour la poursuite de leurs études.
Image caption De nombreux étudiants congolais (comme les jeunes ci-dessus, ont choisi la destination Inde pour la poursuite de leurs études.

Après six jours passés en prison, les 21 étudiants congolais incarcérés en Inde depuis samedi, ont été libéré vers 20h30, heure locale soit 16h heure de Kinshasa.

Leur arrestation avait tendu les relations entre New Delhi et Kinshasa, l'ambassade congolaise en Inde estimant que ses ressortissants avaient été victimes d'une agression raciste.

Tous les étudiants ont quitté la prison de Ludhiana en bonne santé, même si certains se disent un peu traumatisés par leur arrestation.

Ils affirment avoir été bien traités durant leur séjour à Ludhiana.

Un bus les attendait à leur sortie de prison, et ils devraient prendre la route pour la ville de Jalendhar, où ils font leurs études.

Les jeunes gens ont fait part de leur souhait de rester en Inde pour terminer leurs cursus. Il sont accompagnés par un diplomate de l'ambassade congolaise.

C'est un juge du tribunal de Jalendhar qui a ordonné leur libération provisoire en début d'après-midi. Les charges qui pèsent contre eux seront abandonnés d'ici une semaine.

Le chef de la police de Jalendhar a promis à l'ambassade de la RDC que l'affaire serait classée sans suite; de quoi renforcer la version des autorités congolaises qui soutiennent que leurs concitoyens ont été victimes d'une agression raciste.

La police indienne affirme de son côté que les étudiants s'en sont pris aux policiers à l'issue d'une bagarre qui avait éclaté à un arrêt de bus entre un Congolais et un groupe de jeunes.

New Delhi, Emmanuel Derville, BBC Afrique.

Lire plus