Barack Obama pour la transparence

Image caption Le président Obama lors de sa conférence de presse à Washington, le 9 août 2013

Le président américain a annoncé qu'il travaillera de concert avec le Congrès pour la mise en place de garde-fous afin d'assurer une protection des droits des citoyens.

Barack Obama, lors d'une conférence de presse à Washington, a indiqué vouloir mettre la transparence au coeur du système de surveillance américain.

Une annonce qui intervient suite aux révélations d'un ancien expert de la CIA, désormais en fuite, Edward Snowden.

Le président Obama a indiqué qu'il ne suffisait pas qu'il fasse confiance aux programmes de surveillance, mais qu'il fallait que le peuple américain lui aussi ait confiance.

Depuis qu'Edward Snowden a révélé l'immense portée des programmes de surveillance américains, l'administration Obama a passé beaucoup de temps à tenter de justifier ses méthodes.

Mais la polémique est arrivée jusqu'au Congrès, sur la pertinence de l'utilisation de tels programmes, et sur les dangers qu'ils peuvent éventuelllement faire planer sur la protection de la vie privée des Américains.

Le président a précisé que les Etats-Unis n'avaient aucun intérêt à espionner des citoyens ordinaires.

Il a annoncé plusieurs changements dans le but de restaurer la confiance du peuple envers ses institutions chargées de la surveillance.

Parmi eux, la refonte du Patriot Act qui permet la collecte d'enregistrements téléphoniques, entre autres mesures.

Il a également annoncé son intention de former un groupe d'experts indépendants qui pourront examiner les programmes de renseignement.

Le Président Obama a appelé les personnes qui ont légalement soulevé des préoccupations au sujet de ces programmes de "vrais patriotes".

Une étiquette qui d'après lui ne s'applique pas à Edward Snowden.

Par ailleurs, le président Obama s'est prononcé hier sur les relations entre les Etats-Unis et la Russie.

Des relations plutôt tendues actuellement, mais d'après lui, il n'y a aucun problème entre les deux pays.