Plus de 100 morts à Lampedusa

L'Italie sous le choc
Image caption Le bilan des pertes en vies humaines ne cesse de s'alourdir

Le bilan du naufrage de l'embarcation de migrants jeudi à Lampedusa s'élève à plus de 100 morts.

Le bateau qui transportait quelque 500 migrants africains a pris feu et sombré au large de Lampedusa.

Plus de 100 personnes sont mortes, dont des enfants et des femmes enceintes.

Plus de 200 migrants sont toujours portés disparus. Les opérations de secours se poursuivent toujours.

Les migrants étaient des Somaliens et des Erythréens, venus par la Libye pour atteindre l'Europe.

Ils ont mis le feu à des couvertures pour signaler leur présence à des navires marchands. En raison du carburant, le navire a pris feu et coulé à un kilomètre de cette île située à 120 kilomètres des côtes tunisiennes.

Le drame a choqué l'Italie.

Le gouvernement a décidé de proclamer un deuil national.

La Commission européenne a appelé les pays européens à intensifier leurs efforts pour éviter de telles tragédies.

Le chef du gouvernement Enrico Letta a annoncé que son vice-premier ministre et ministre de l'Intérieur Angelino Alfano devait se rendre sur place très vite.

Le Pape Francois, qui avait visité Lampedusa en juillet, déploré la "honte" face aux "nombreuses victimes de cet énième naufrage".