L'Inde menacée par le cyclone Phailin

On craint que la bande côtière ne soit submergée par trois mètres d'eau.
Image caption On craint que la bande côtière ne soit submergée par trois mètres d'eau.

Près de 500.000 habitants des côtes orientales de l'Inde ont été évacués samedi à l'approche d'un puissant cyclone Phailin

Le cyclone qui est accompagné de vents soufflant jusqu'à 240 km/h, pourrait être le plus fort à balayer cette région de l'Inde depuis 14 ans.

La bande côtière risque d"être inondée par une montée des eaux de trois mètres.

La tempête devrait atteindre les côtes des Etats d'Orissa et de l'Andhra Pradesh en début de soirée samedi, selon les autorités.

Les services météo ont lancé une mise en garde depuis vendredi contre les conséquences potentiellement dévastatrices du cyclone.

En 1999 un cyclone avait fait plus de 8.000 morts.

"Le gouvernement a donné l'ordre d'évacuer de force les gens qui résisteraient", a déclaré le responsable de l'organisation des secours dans l'Etat d'Orissa.

Environ 300 équipes de médecins de l'armée, d'ingénieurs, de sauveteurs ont été déployées dans les zones les plus à risque.

La Croix-Rouge indienne a aussi positionné ses équipes de secours et les hélicoptères et avions de l'armée sont en alerte.

Le centre américain de surveillance des typhons, géré par la Marine, a estimé que les pointes de vente pourraient atteindre 315 km/h tandis que Phailin a été classé dans la catégorie des cyclones les plus dangereux par le Tropical Storm Risk britannique.