ONU: le Tchad entre au Conseil

Image caption Le Conseil de sécurité de l'ONU à New York.

Le Tchad a été élu pour la première fois au Conseil de sécurité de l’ONU comme membre de non permanent, avec le Nigeria, l’Arabie saoudite le Chili et la Lithuanie.

L’Arabie saoudite aussi a été élue pour la première fois.

Les cinq pays siégeront pour un mandat de deux ans, et remplaceront le Togo, le Maroc, le Pakistan, le Guatemala, et l’Azerbaïdjan à partir du 1er janvier 2014.

Ces cinq pays ont été élus sans opposition, mais devaient malgré tout recevoir l’approbation des deux tiers l’Assemblée générale de l’ONU pour obtenir de leur siège.

Sur les 193 pays membres de l'Assemblée, l'Arabie saoudite a obtenu 176 voix, le Tchad 184, le Nigeria et le Chili 186 et la Lituanie 187.

Le Conseil, qui compte 15 membres, renouvelle chaque année cinq de ses dix sièges de membres non permanents, sur une base régionale.

Les pays choisis n'avaient pas de rivaux dans leurs régions respectives.

Le Conseil compte 5 membres permanents -les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la France, la Russie et la Chine- qui sont les seuls à disposer d’un veto.

Les cinq autres membres non permanents sont actuellement le Rwanda, l'Argentine, le Luxembourg, la Corée du sud et l'Australie.

Leur mandat s'achève à la fin 2014.

Certains des nouveaux arrivants ont des intérêts particuliers dans des dossiers suivis de près par le Conseil, notamment la Syrie et l'Iran pour l'Arabie saoudite, qui soutient l'opposition armée au régime de Bachar al-Assad et se pose en rival régional de Téhéran.

Le Tchad et le Nigeria participent à la Minusma, la mission de stabilisation de l'ONU au Mali.