NSA : écoutes légales selon un juge américain

  • 27 décembre 2013
Ce programme permet au renseignement américain de collecter les métadonnées téléphoniques

Nouveau rebondissement dans l’affaire des écoutes téléphoniques de l'agence nationale de sécurité Américaine, la NSA. Un juge fédéral à New York affirme que le programme de la NSA est légal. Cette déclaration contredit les affirmations d'un autre juge fédéral à Washington qui a affirmé en début de mois que le programme secret du gouvernement Américain est anti-constitutionnel. Cette décision tombe alors que Barack Obama est toujours en train d’analyser la mise en place d’éventuels changements dans le programme de la NSA.

Les écoutes téléphoniques de la NSA sont légales. C’est ce qu’affirme William Pauley un juge fédéral de New York. Le juge Pauley a rejeté la plainte de l’union des libertés civiles Américaines, l’ACLU qui accusait le gouvernement de violer le droit à la vie privée du public.

Le directeur adjoint de l’ACLU, Jameel Jaffer a déclaré être extrêmement déçu de cette décision de justice et promet faire appel. Le juge William Pauley considère que ce programme est un contrepoint qui pourrait éliminer le réseau de terreur d’Al-Qaïda. Il n’a pas été prouvé selon lui que les archives détenues par la NSA ont été gardées pour d’autres raisons que celles d’enquêter et de parer à toute attaque terroriste.

Le juge affirme que ce genre de programme aurait pu aider à contrecarrer les attaques du 11 septembre qui ont tuées 3000 personnes.

De son coté, le porte-parole du ministère de la justice, Peter Carr s’est déclaré satisfait de cette décision.

La décision du juge Pauley tombe 11 jours après une autre décision rendue par le juge Richard Leon à Washington qui déclarait que le programme d’écoute téléphonique de la NSA était illégale. Le juge Léon demandait au gouvernement d’arrêter de collecter des archives téléphoniques. L’affaire pourrait donc se retrouver devant la cour suprême à la fin de l’année prochaine. Cette nouvelle décision de justice démontre les divisons que créent le programme de la NSA au sein même de la justice Américaine. La décision de Barack Obama concernant des changements au sein du programme de la NSA est donc vivement attendue par le public.