Ukraine: des bases attaquées en Crimée

  • 22 mars 2014
Un soldat ukrainien garde la base de Belbek en Crimée qui a été encerclé par des forces russes.

Un groupe pro russe a envahi une base navale ukrainienne dans l’Ouest de la Crimée.

Des centaines de manifestants non armés ont attaqué la base de Novofedorivka qui se trouve désormais entièrement sous contrôle des forces russes.

Par ailleurs, des troupes ukrainiennes encerclées par des forces russes ont reçu l’ordre d’aller aux postes de combat à la base aérienne de Belbek.

Les forces russes comprenant des snipers et des véhicules blindés sont sur place et un ultimatum pour se rendre vient d’expirer.

Le commandant de la base de Belbek a dit à ses dizaines de troupes de tirer en l’air s’ils étaient attaqués.

Il a déclaré à la BBC que cela faisait des jours qu’il attendait des instructions de la part de Kiev mais qu’il n’en a pas reçu.

Les chefs militaires ukrainiens nient ces allégations et disent que chaque unité de Crimée a reçu des ordres clairs expliquant quoi faire s’ils étaient attaqués.

A Novofedorivka, les attaquants ont lancé des fumigènes sur la base d’après un porte-parole du ministre de la défense ukrainien pour la région de Crimée, propos rapportés par des médias locaux.

« Il y a de la fumée partout. Nous nous sommes repliés au siège principal », a dit Vladyslav Seleznyov.

Il a également précisé que les forces ukrainiennes ont quitté la base après avoir chanté l’hymne national.

Les forces russes se sont aussi emparées ou ont bloqué des navires de la marine ukrainienne à travers la Crimée.