Fort Hood: nouveaux éléments d'enquête

Copyright de l’image Reuters
Image caption La fusillade de mercredi s’est produite dans deux bâtiments de la base vers 16h heure locale.

Une altercation pourrait être à l’origine de la fusillade de mercredi à Fort Hood.

Le tireur à l’origine de la mort de trois personnes sur la base américaine pourrait s’être disputé avec un ou plusieurs collègues avant que n’éclate la fusillade.

Le lieutenant Mark Milley, en charge de la base, a identifié le tireur comme étant le soldat Ivan Lopez, âgé de 34 ans.

Pour les enquêteurs, l’homme originaire de Porto Rico était probablement dans un état « instable sur le plan psychologique ».

16 autres personnes ont été blessées lors de cette attaque.

Lopez avait servi en Irak en 2011 pendant plusieurs mois et était suivi par un médecin.

“Il pourrait y avoir eu une altercation avec un autre soldat ou avec plusieurs autres soldats”, a déclaré le général Milley.

“Et il y a une grande possibilité que cette dispute ait précédé la fusillade ».

Milley a également confirmé que le pistolet utilisé lors de la nouvelle attaque avait été acheté dans le même magasin où l’auteur de la fusillade de 2009 sur la même base militaire s’était également fourni.

La fusillade de mercredi s’est produite dans deux bâtiments de la base vers 16h heure locale.

Le tireur s’est introduit dans l’un des bâtiments, y ouvrant le feu, avant de faire de même dans un deuxième bâtiment.

C’est dans ce lieu que la police militaire a finalement mis un terme aux actions du soldat, qui s’est suicidé face à un officier de police.

La fusillade aura duré entre 15 et 20 minutes.