Berlusconi fera des travaux d’intérêt général

Image caption Silvio Berlusconi a été impliqué dans plusieurs affaires judiciaires.

Un tribunal a décidé que l’ancien premier ministre italien Silvio Berlusconi fera une année de travaux d’intérêt général.

Une décision liée à la condamnation l’année dernière de M. Berlusconi pour fraude fiscale dans l’affaire de l’achat des droits de diffusion de son entreprise Mediaset. Il Cavaliere a échappé à l’assignation à résidence. On ne sait pas encore sous quelle forme il va effectuer ses travaux d’intérêt général. Le milliardaire âgé de 77 ans a été impliqué dans une série d’affaires judiciaires. Il a échappé à la prison dans l’affaire Mediaset car la justice italienne est clémente envers les plus de 70 ans lorsqu’il ne s’agit pas de crime de sang. Les médias italiens disent qu’il est probable que Berlusconi travaille une demi-journée par semaine dans une maison pour personnes âgées et handicapées près de son domaine à l’extérieur de Milan. Il devra respecter un couvre-feu et l’interdiction de rencontrer des personnes ayant des antécédents judiciaires. Cette dernière mesure s’applique à au moins l’un de ses associés selon l’AFP. Berlusconi a toujours rejeté les accusations qui pèsent contre lui. Il a reproché aux juges de mener une chasse aux sorcières pour l’écarter de la vie politique. Il est toujours le dirigeant du parti d’opposition de centre droit Forza Italia. Cependant, il n’a pas le droit de se présenter aux élections européennes du mois prochain.