L'ONU proclame l'Ukraine en crise

  • 16 mai 2014
Ukraine crisis Image copyright AFP
Image caption Un militant pro-Russe près de Donetsk

L'ONU a constaté une "dégradation alarmante" de la situation en matière des droits de l'homme en Ukraine.

Sur le terrain, les séparatistes continuent de combattre les forces de sécurité.

Dans un rapport de 37 pages, l'ONU a critiqué la politique de "harcèlement" et la "persécution" dont sont victimes les Tatars, minorité musulmane de la Crimée.

Les violences entre séparatistes et les forces pro-ukrainiennes pour reprendre le contrôle de l'est du pays ont causé la mort d'une douzaine de personnes ce mois-ci.

Les observateurs de l'ONU ont également recensé des cas de meurtres ciblés, de torture et d'enlèvements, principalement menées par les forces anti-gouvernementales.

La haut-commissaire de l'ONU aux droits de l'homme, Navi Pillay, a déclaré que "ceux qui ont une influence sur les groupes armés responsables de la plupart des violences dans l'est de l'Ukraine doivent faire leur possible pour freiner ces hommes qui semblent décidés à déchirer le pays en deux. "

La Russie condamne ce rapport, annonçant que l'ONU ne tient pas compte des abus commis par le gouvernement ukrainien.

Lire plus