CIA: fin des programme de vaccination

La Central Intelligence Agency (CIA) a arrêté d’utiliser les programmes de vaccination pour ses opérations d’espionnage, a indiqué la Maison Blanche.

Dans une lettre adressée aux écoles de santé publique, la Maison Blanche affirme que la CIA a cessé ces pratiques en août 2013.

La CIA a utilisé un faux programme de vaccination pour essayer de trouver Oussama ben Laden avant que les forces spéciales américaines le tuent en 2011.

L’abandon de l’opération par la CIA intervient après une vague d’assauts de militants sur les agents de vaccination au Pakistan.

« En diffusant cette politique, notre objectif est de dissiper une rumeur que les groupes militants ont utilisé comme justification pour leurs attaques contre les vaccinateurs », a déclaré Dean Boyd, le porte-parole de la CIA.

Soixante-six cas de polio ont été déclarés au Pakistan depuis janvier, contre seulement huit pendant la même période l'an dernier.

Plus de soixante agents de vaccination de la polio et de membres de personnels de sécurité ont été tués entre décembre 2012 et avril 2014, la plupart d’entre eux dans la province du Khyber Pakhtunkhwa, d’après les autorités palestiniennes.

La répartition géographique des cas suggère qu'ils proviennent principalement de la région tribale du Waziristan, au Nord-Ouest du Pakistan. Les militants qui contrôlent la région ont interdit la vaccination sur place, précisant que les agents de santé pourraient inclure des espions américains.

L’Organisation Mondiale de la Santé, et l’Unicef ont apprécié, dans un communiqué, la décision du gouvernement américain.