Pakistan: une chaîne TV fermée

Copyright de l’image AP
Image caption Manifestation d'employés de la chaîne pakistanaise Geo TV

Au Pakistan, l'Autorité de régulation des médias a suspendu pendant 15 jours le permis de la chaîne la plus regardée du pays, Geo TV.

Depuis avril dernier, la chaîne privée est accusée de diffamation par les puissants services de renseignement pakistanais, l'ISI.

L'ISI affirme que Geo TV a injustement accusé l'agence d'avoir commandité une attaque contre un présentateur de la chaîne, Hamid Mir, blessé lors d'une fusillade alors qu'il se rendait à son travail.

Selon des représentants de la chaine, cette suspension est injuste.

C'est un jour sombre pour la liberté des médias à Pakistan, pour les sympathisants pakistanais de la chaîne.

L'Autorité de régulation des médias affirme avoir pris cette décision à la suite d'une plainte contre Geo TV émanant du ministère de la Défense.

Géo TV doit également payer une amende de 10 millions de roupies.

Si cette amende n'est pas réglée avant la fin de la période de suspension, le permis de la chaîne ne sera pas renouvelé.

Geo TV affirme avoir présenté des excuses publiques à l'ISI pour sa couverture de l'attaque d'Hamid Mir, l'un des présentateurs les plus connus du Pakistan.

L'identité des agresseurs reste inconnue.

Le Pakistan est l'un des pays les plus dangereux au monde pour les journalistes.