Israël-Présidence: 5 candidats en lice

Mardi, le Parlement israélien choisira le remplaçant de Shimon Peres, parmi cinq candidats
Image caption Mardi, le Parlement israélien choisira le remplaçant de Shimon Peres, parmi cinq candidats

La Knesset, le Parlement israélien, choisira mardi le successeur de Shimon Peres à la présidence du pays parmi Dalia Dorner, Dalia Itzik, Réouven Rivlin, Daniel Shechtman et Meir Sheetrit.

Rivlin, ancien président de la Knesset et membre du Likoud, le parti du Premier ministre Benjamin Netanyahu, est considéré par les observateurs comme le favori de cette élection.

Mais le vote pourrait réserver des surprises, comme par le passé.

L’un des postulants, le travailliste Binyamin Ben Eliezer, accusé de corruption, s’est retiré de la course, samedi.

En Israël, les prérogatives du président sont essentiellement honorifiques.

Le président sortant, âgé de 90 ans, est le dernier survivant de la génération des "pères de la nation". Il a mené une carrière politique de 65 ans.

Connu pour son franc-parler, Shimon Peres n'a pas hésité à accuser Benjamin Netanyahu d'avoir fait capoter en 2011 la conclusion d'un accord de paix qu'il avait négocié secrètement avec les Palestiniens, rappelle l’Agence France-Presse.

Il a aussi révélé avoir rencontré en 2011 le président palestinien Mahmoud Abbas qu'il qualifie de "partenaire pour la paix", prenant le contre-pied du Premier ministre Netanyahu.

Peres fut l'un des principaux architectes des premiers accords signés avec l'Organisation de libération de la Palestine en 1993, ce qui lui valut le prix Nobel de la paix l'année suivante.