Inde: effondrement meurtrier

  • 29 juin 2014
Copyright de l’image Reuters
Image caption La plupart des victimes sont des ouvriers qui participaient à la construction du bâtiment.

Plus de 100 personnes sont encore coincées sous les décombres d'un bâtiment qui s'est effondré à Chennai, au sud de l'Inde, samedi.

Officiellement, dix personnes sont mortes mais des dizaines d'autres sont encore prises au piège.

La plupart des victimes sont des ouvriers qui participaient à la construction du bâtiment.

"Il y a environ 132 ouvriers sous ces débris et une centaine est originaire de la province de l'Andhra Pradesh », a déclaré un responsable indien à Reuters.

Au moins 26 personnes ont jusqu'ici été secourues.

L'effondrement pourrait avoir été provoqué par de fortes intempéries.

La police a placé en détention deux responsables de l'entreprise chargée de la construction.

Le même jour, un autre immeuble de quatre étages s'est également écroulé dans la capitale New Delhi, tuant 10 personnes dont cinq enfants.

Négligences

Des incidents de ce type sont fréquents en Inde et sont imputables à la négligence des constructeurs et à l'utilisation de matériaux de construction de mauvaise qualité.

Dans certains cas, les bâtiments sont simplement trop anciens et les résidents ont refusé de partir en dépit de multiples avertissements.

Avec l'augmentation des prix des loyers dans les villes du pays, les Indiens pauvres sont de plus en plus nombreux à accepter de vivre dans des conditions précaires.

D'autres incidents sont clairement dus à la corruption des élites locales.

Certaines autorités ont en effet à plusieurs reprises accepté, en échange de pots-de-vin, que des travaux soient effectués sur des bâtiments, comme l'ajout d'un nouvel étage, malgré les risques.