Gaza: cessez-le-feu de douze heures

Copyright de l’image AFP
Image caption De la fumée au dessus de Gaza après un bombardement israélien.

Une cessation des hostilités de 12 heures est entrée en vigueur samedi matin à Gaza. Tel Aviv déclare qu'il s'agit d'une fenêtre humanitaire tout en soulignant que ses forces riposteront si elles sont attaquées.

Le gouvernement israélien et le Hamas ont accepté un arrêt des hostilités de 12 heures à Gaza, pour des raisons humanitaires. Le cessez-le-feu temporaire est entré en vigueur à 5 heures GMT, 8 heures, heure locale.

Un peu plus tôt, Israël avait rejeté une proposition du secrétaire d'Etat américain, John Kerry, pour un cessez-le-feu de 7 jours.

Par ailleurs des jeunes palestiniens ont affronté vendredi les forces israéliennes en Cisjordanie, lors de plusieurs manifestations pour dénoncer l'offensive sur Gaza. Un adolescent aurait été abattu dans la ville de Beit Fajjar.

Deux soldats israéliens ont été tués vendredi à Gaza. Ce qui porte à 37 le nombre total de mort dans les rangs de l'armée israélienne, depuis le début de l'offensive terrestre.

Tel Aviv a par ailleurs insister sur son intention de poursuivre ses opérations de destruction des tunnels utilisés actuellement par les Palestiniens.