Un soldat israélien captif du Hamas

Ceux qui ont survécu aux raids sont désormais sans abri. Copyright de l’image Reuters
Image caption Ceux qui ont survécu aux raids sont désormais sans abri.

L'armée israélienne est à la recherche d'un soldat porté disparu présumé avoir été capturé par le Hamas, un incident qui met fin à la trêve de 72 heures.

Depuis l'échec de la trêve, quelques 27 Palestiniens ont été dans les raids israéliens.

Selon l'armée israélienne, le soldat était pointé absent après une offensive adverse contre une opération de démolition d'un tunnel du Hamas à Gaza.

Il faut dire qu'en 2006, un incident similaire avait conduit à la captivité du soldat israélien Gilad Shalit. Il a été libéré en novembre 2006, cinq ans plus tard, contre la remise en liberté de plusieurs prisonniers palestiniens.

Suite à la disparition de ce soldat, l'armée israélienne a lancé un message aux habitants de Gaza, leur demandant de rester dans leurs maisons puisqu'elle reprenait ses opérations sur ce territoire palestinien.

La trêve humanitaire de 72 heures n'aura donc duré que quelques heures, malgré la pression internationale pesant sur les deux parties.

Le Hamas et Israël s'accusent mutuellement d'avoir violé le cessez-le-feu qui devait permettre aux humanitaires d'assister les populations victimes de ces violences.

La trêve avait portant suscité beaucoup d'espoir pour les Gazaouis soumis à d'intenses bombardements israéliens depuis plus de 20 jours.

Les boutiques et autres magasins avaient rouvert leurs portes et les rues s'étaient réanimées.

La reprise des combats pourrait compromettre les discussions de paix qui devaient se tenir ce vendredi au Caire.

Lire plus