France: les ex-combattants à l’honneur

Copyright de l’image AFP
Image caption Issa Cisse, 92 ans, est un vétéran sénégalais. Il se remémore le débarquement de Provence d’août

Le président François Hollande a rendu vendredi hommage à l'armée d'Afrique à l'occasion du 70e anniversaire du débarquement de Provence à Toulon, dans le sud de la France.

La contribution de combattants africains lors du débarquement baptisé Opération Dragoon a été "décisive" à la libération de la France en août 1944, selon le président français.

"Beaucoup étaient Algériens, Marocains, Tunisiens. On les appelait encore des ‘indigènes’. Il y avait aussi à leurs côtés les tirailleurs sénégalais", a rappelé le chef de l'Etat français vendredi matin, lors d'une cérémonie au mémorial du Mont-Faron.

Une quinzaine de chefs d'Etat et de gouvernement africains sont attendus vendredi en fin d'après-midi pour assister à une parade navale d'une vingtaine de bâtiments de guerre.

Moins connu que le débarquement de Normandie, celui de Provence a pourtant, "avec le soutien de ses alliés", selon le président Hollande, permis à la France de se libérer par elle-même et d’affronter les Nazis.

Parmi les alliés débarqués en Provence le 15 août 1944, environ 10 % étaient originaires de la métropole ou d'Afrique noire tandis que 90 % venaient d'Afrique du Nord, estiment les spécialistes.

Lire plus