AirAsia: les boîtes noires encore introuvables

Des agents de la marine indonésienne participant aux recherches de l'avion d'AirAsia. Copyright de l’image Reuters
Image caption Des agents de la marine indonésienne participant aux recherches de l'avion d'AirAsia.

Selon les autorités indiennes, les boîtes noires du vol d'AirAsia qui s'est écrasé le 28 décembre au large de l'Indonésie n'étaient pas dans la queue de l'avion retrouvée samedi.

Cette partie de l'épave repêchée a été chargée sur un navire pour être examinée par des experts de la sécurité des transports indonésiens.

L'avion d'Air Asia a disparu au moment où il survolait la ville indonésienne de Surabaya, qu’il avait quittée pour Singapour, avec 162 personnes à bord.

Quarante-huit corps ont été repêchés. Parmi les 162 personnes à bord de l'appareil se trouvaient 155 Indonésiens, le copilote français, un Britannique, trois Sud-Coréens, un Malaisien et un Singapourien.

La France, les Etats-Unis, la Russie et d’autres pays participent aux recherches.

L'Agence météorologique indonésienne a indiqué dans un rapport préliminaire publié sur son site que la météo avait été le "facteur déclenchant" de l'accident.

Mais des experts ont mis en doute cette hypothèse. Ils estiment que les informations disponibles étaient insuffisantes pour établir avec précision les causes de la catastrophe.