Media playback is unsupported on your device

L'invité 10/01/11

Le Béninois Albert Tévoedjre, premier représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en Côte d'Ivoire au tout début de la crise estime que la crise post-électorale ivoirienne est un test pour les autres pays africains, et selon lui on arrive à la fin du contentieux.

Il est interrogé par Samba Dialimpa Badji.