Media playback is unsupported on your device

Minimag 03/12/2012

A Lomé, l'état des routes s'améliore progressivement mais d'autres difficultés demeurent dans le transport. Tous les quartiers ne sont pas desservis. Paradoxalement les chauffeurs de taxis et les conducteurs de taxi-motos se plaignent du manque de clients. Dans les rues c'est une autre bataille. Le code de la route est comme un luxe.

Le reportage de Servais Koumako