Media playback is unsupported on your device

Minimag 26/02/2013

Au Ghana, l'industrie du cinéma est très productive et même attractive pour des grands acteurs nigérians qui font le choix de s'installer à Accra. Mais s'il y a cinq ans ces productions cinématographiques étaient destinées essentiellement aux grand-écrans aujourd'hui la tendance est inversée avec une priorité à la production de séries télévisées. En cause: un manque cruel de salles de projection dans le pays. A cela, il faut ajouter le piratage par internet et le manque de fonds publics pour soutenir le cinéma ghanéen. Bruno SANOGO.