Media playback is unsupported on your device

L'invité 01/05/2013 : Nelson Pastena , politologue, professeur à l'Université catholique de Luanda

En Angola, le Front de libération de l'enclave du Cabinda, FLEC, a declaré hier vouloir abandonner définitivement les armes pour négocier un statut d'autonomie avec le gouvernement angolais. Ceci afin de mettre un terme à un conflit vieux de près de 40 ans. Le Flec appelle donc le gouvernement de Luanda à entamer des négociations en vue d'une résolution pacifique du conflit. Nelson Pastena , politologue, professeur à l'Université catholique de Luanda, réagit à cette offre du FLEC.