Media playback is unsupported on your device

L'invité 22/08/2013

Au lendemain des incidents qui ont causé une dizaine de morts à Bangui, le ministre de la justice centrafricain annonce que certains objets volés pendant les pillages ont été restitués et quelques auteurs présumés des troubles interpellés. Arsène Sende tient à préciser que des armes ont été retrouvées dans les quartiers ratissés et que les forces de la Séléka ne sont descendues sur le terrain qu'à la suite des provocations des anciens soldats proches de l'ancien président François Bozizé. Notre invité le ministre Arsène Sendé est avec Godlove Kamwa.