Media playback is unsupported on your device

L'invité 24/12/2013 : Jocelyn Coulon, directeur du réseau de recherche sur les opérations de paix

La Centrafrique a besoin d'une mission internationale de longue durée et forte d'au moins dix mille hommes pour retrouver une vraie stabilité.

C'est le constat du Réseau de recherche sur les opérations de paix. Le réseau rappelle que ce pays a déjà accueilli plus de 10 missions de paix qui ont tous échoué en raison du manque de moyens et du manque de vision à long terme.

Jocelyn Coulon, directeur du Réseau de recherche sur les opérations de paix, était récemment à Bangui ou il a rencontré des représentants de l'ONU et de l'Union africaine. Il se dit peu optimiste.