Media playback is unsupported on your device

Le reportage 24/06/2014

Environ 10 000 Ouest-africains sont établis au Cap Vert, mais Praia accueille de moins en moins de migrants, au moyen de mesures de refoulement. Auparavant, l'archipel était surtout une terre de transit vers les Canaries ou l'Europe. Aujourd'hui terre d'accueil, elle tente de dissuader les Africains du continent de s’y installer. Or le Cap Vert fait partie de la cedeao, régit par le protocole sur la libre circulation.

Le reportage à Santiago de Lou Garçon.