Des Maliens rapatriés d’Algérie

Comme ses réfugiés maliens établis au Burkina Faso, de nombreux ressortissants du Mali ont quitté leur pays à cause de la guerre dans le nord. Copyright de l’image AP
Image caption Comme ses réfugiés maliens établis au Burkina Faso, de nombreux ressortissants du Mali ont quitté leur pays à cause de la guerre dans le nord.

Près de 500 Maliens établis dans la ville algérienne de Tamanrasset vont retourner dans leur pays, ce jeudi.

Par Mohamed Arezki Himeur, correspondant à Alger

Par mesure de sécurité, les 494 ressortissants du Mali passeront par le Niger.

Le rapatriement est organisé à la demande des migrants, qui voudraient retourner dans leur pays en raison de l'insécurité à Tamanrasset, une ville située dans le sud de l'Algérie.

Cette opération intervient une dizaine de jours après de violents affrontements entre des habitants de Tamanrasset et des subsahariens de différentes nationalités.

Un programme élaboré conjointement par les autorités maliennes et algériennes prévoit d'autres opérations de rapatriement.

La prochaine vague concerne 1.200 migrants maliens, indique le consulat du Mali à Tamanrasset.

Selon les médias locaux, des dizaines de ressortissants subsahariens originaires d'une cinquantaine de pays ont été blessés lors de violents affrontements avec des habitants de Tamanrasset, le 10 juillet.

Environ 10 000 Maliens vivent dans le sud algérien.

Quelque 4 000 d'entre eux se sont installés à Tamanrasset.

Lire plus