Basket-ball : la WNBA sévit

Il est reproché aux basketteuses d'avoir porté des t-shirts sur lesquels il était inscrit #BlackLivesMatter.
Image caption Il est reproché aux basketteuses d'avoir porté des t-shirts sur lesquels il était inscrit #BlackLivesMatter.

Des joueuses de trois équipes devront payer des amendes pour avoir porté des t-shirts pour soutenir la communauté afro-américaine.

Les équipes New York Liberty, Phoenix Mercury et Indiana Fever devront payer chacune 5 000 dollars US, et leurs joueuses 500 dollars par personne à la Women NBA.

Ces amendes leur ont été imposées pour avoir porté des t-shirts sur lesquels il était inscrit #BlackLivesMatter.

Les basketteuses voulaient exprimer leur soutien à la communauté afro-américaine, après la mort de deux hommes et de cinq officiers de polices, le 7 juillet.

Mais les lois de la WNBA ne tolèrent aucune sorte d'altération des uniformes.

Mistie Bass, l'une des basketteuses de Phoenix Mercury, a réagi dans un tweet : "Ne nous dites pas que nous avons le droit de nous exprimer pour nous imposer une amende dès que nous le faisons".